mercredi, février 21, 2024
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsDeux morts à Daniyal alors que les agents du régime utilisent la...

Deux morts à Daniyal alors que les agents du régime utilisent la force pour s’emparer des terres de la population

Deux morts à Daniyal alors que les agents du régime utilisent la force pour s'emparer des terres de la population

Le samedi 15 avril, des habitants du village de Daniyal à Motel-Qoo (province de Mazandaran), ont résisté à la tentative de l’Organisation des dotations du régime de s’emparer de leurs terres. En réponse, les forces de répression ont ouvert le feu, faisant deux morts et cinq blessés.

Les agents du parquet, en coopération avec le département des dotations, se sont rendus dans le village de Daniyal, munis d’une fausse lettre de dotation et accompagnés des forces répressives, pour confisquer de grandes parties des terres et des pâturages des habitants. Les villageois se sont soulevés pour s’y opposer et se sont heurtés aux forces répressives. Deux jeunes jeunes, Siamak Kalari et Mirza Ali Kalari, blessés par balle, ont trouvé la mort.

Après ces crimes, les habitants en colère se sont dirigés vers le centre de Motel-Qoo et ont incendié le bureau de dotation du régime et le bureau de l’imam du vendredi. Dans le but d’empêcher les gens d’organiser des funérailles, les forces de répression ont voulu s’emparer des corps de la morgue, mais se sont heurtées à une forte résistance des habitants. Les villageois ont réussi à vaincre les autorités et ont pu enterrer leurs défunts dimanche.

Les médias du régime ont cherché à faire passer le conflit comme une dispute entre les habitants. Cependant, l’agence de presse officielle a reconnu : « à 9 heures du matin, le 15 avril 2023, la direction à Daniyal de l’administration général de la dotation a tenté d’installer une clôture et un conteneur pour la propriété foncière dans ce village, ce qui a suscité l’opposition des habitants. L’attaque des agents a fait deux morts et cinq blessés, et quatre voitures appartenant à la police et au représentant de la fondation ont été détruites.»

Comme le rapporte le réseau d’information de l’État, Shams al-Din Hosseini, député du régime, a déclaré aujourd’hui qu’ « en raison de l’avidité d’un ou de plusieurs individus qui ont tenté de s’emparer de terres dans le village sous le couvert d’une dotation en utilisant une lettre de dotation inconnue, deux personnes ont été tuées et plusieurs villageois (…) Il incombe à la police, la justice et l’organisation des dotations de rendre des comptes et de demander justice pour la mort injuste de ces deux villageois innocents. »

La confiscation des terres agricoles, des montagnes, des forêts, des plaines et des mers est devenue une source majeure de revenus pour le corps des pasdarans et d’autres organisations criminelles affiliées au régime. Ces confiscations ont entraîné l’appauvrissement et la perte de logement d’une grande partie de la population.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a adressé ses condoléances et sa sympathie aux familles des défunts et formé des vœux de prompt rétablissement pour les blessés. Elle a également salué les habitants de Daniyal Mazandaran pour s’être insurgés contre l’oppression et le pillage exercés par Khamenei et ses forces répressives. Mme Radjavi a exhorté les jeunes à résister à la brutalité du régime et à forcer ses mercenaires à faire marche arrière. Elle a souligné que ce régime ne comprend que le langage de la fermeté et de la force.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 16 avril 2023