mardi, mai 28, 2024
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsCatastrophe du coronavirus en Iran : plus de 141.700 décès dans 462...

Catastrophe du coronavirus en Iran : plus de 141.700 décès dans 462 villes

Iran – Coronavirus

· Le numéro 2 du centre national de lutte contre le coronavirus (CNLC) : Comme les chiffres de l’épidémie ne sont pas précis dans le pays, il est impossible de juger des chiffres réels des décès (ISNA, 3 novembre 2020).

· Alireza Zali, chef du CNLC : Le nombre de décès restera élevé les trois prochaines semaines. Dans le meilleur des cas, au cours des trois prochaines semaines, le nombre de décès ne diminuera pas (agence Mehr, 2 novembre 2020).

· Le président du conseil de Téhéran : Nous assistons à l’intensification d’une tempête de coronavirus. Téhéran et les grandes villes doivent être confinées pendant deux semaines. Sinon, nous ne pourrons pas surmonter la troisième vague (agence Tasnim, 3 novembre 2020).

· La faculté de médecine de Chiraz : Au cours des 24 dernières heures, 34 patients sont morts du coronavirus. 1499 sont hospitalisés et 213 sont en soins intensifs (agence Mehr, 3 novembre 2020).

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI / MEK) a annoncé le 3 novembre 2020, que le nombre de décès dus au coronavirus dépasse les 141.700 personnes dans 462 villes à travers l’Iran. Le bilan des morts dans les différentes provinces est le suivant : 34.351 Téhéran, 10.712 Khorassan-Razavi, 8353 Khouzistan, 7959 Ispahan, 6167 Mazandaran, 6058 Lorestan, 5236 Guilan, 4942 Azerbaïdjan oriental, 4177 Azerbaïdjan occidental, 3940 Alborz, 3770 Hamedan, 3733 Fars, 2301 Yazd, 2252 Kerman, 2182 Markazi, 1632 Bouchehr, 1563 Ardebil, 1437 Qazvine et 1120 Chaharmahal-Bakhtiari.

Alors que la catastrophe du coronavirus prend chaque jour des proportions plus importantes et fait davantage de victimes, le guide suprême du régime, Ali Khamenei, n’a pas fait la moindre référence au l’épidémie dans son discours de 45 minutes aujourd’hui et, en signe de cruauté sans fin, n’a même pas exprimé d’empathie rhétorique avec les victimes.

Aujourd’hui, l’agence de presse Tasnim a cité Mohsen Hashemi, président du conseil de Téhéran, qui a déclaré : « Nous assistons à l’intensification d’une tempête de coronavirus. Il est recommandé de confiner Téhéran. En fait, Téhéran et d’autres grandes villes doivent être confinées pendant deux semaines. Sinon, nous ne pourrons pas surmonter la troisième vague.”

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 3 novembre 2020