dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran-UK : Il faut absolument réhabiliter l’OMPI, selon Lord Corbett

Iran-UK : Il faut absolument réhabiliter l’OMPI, selon Lord Corbett

ImageCNRI, 10 décembre – En sa qualité de vice-président du  Symposium des parlementaires et des juristes à Londres le 29 novembre, Lord Corbett of Castle Vale, président du groupe des pairs travaillistes à la Chambre des Lords britannique a souligné qu’il était nécessaire que Londres adopte une nouvelle attitude vis-à-vis du régime des mollahs. A la lumière des derniers événements en Iran et de l’arrivée d’Ahmadinejad à la présidence avec ses conceptions ultra intégristes qui sont le résultat de la politique honteuse de complaisance, il a souligné que rien ne justifiait le maintien des Moudjahidine du peuple d’Iran, la principale opposition au régime des mollahs, sur la liste du terrorisme.Voici un extrait de son discours : 

Les choses ne peuvent pas continuer comme ça en Iran. Il y a des signes de changement même au sein de ce gouvernement. Le ministre des Affaires étrangères, Jack Straw, a été invité le 1er novembre par un collègue député, Brian Binley, à un débat avec des groupes opposés au régime iranien. Bien qu’un changement interne de régime demeure une option en Iran et étant donné tout ce qui s’est passé ces dernières semaines, écoutez ce que Jack Straw a déclaré à ce sujet. Il n’a pas été pris au dépourvu, il s’avait ce qui l’attendait.
Écoutez ceci. « Un changement de régime en Iran ne fait pas partie de la politique du gouvernement de Sa Majesté. » Et cela empire. « Je ne pense pas non plus que ce soit sage. » Trois ans plus tard, les mollahs ont donné du fil à retordre à l’UE-3 pendant qu’ils progressaient lentement sur la voie de la capacité nucléaire pour fabriquer des armes nucléaires, et voilà ce que nous obtenons. Aucun soutien pour ceux qui veulent changer un des régimes les plus infâmes au monde en ce 21e siècle. Et voilà ce qu’a dit notre ministre. Soit il a laissé son cerveau au ministère des Affaires étrangères, soit il avait l’esprit ailleurs. Mais heureusement, notre Premier ministre vit et travaille juste en face de son bureau. Il a dit quelque chose de différent et de plus encourageant.
Lorsqu’il a rencontré le Comité de liaison de la Chambre des Communes (il s’agit des personnes qui président les comités de sélection et d’autres organes), on l’a interrogé sur l’Iran et il a répondu : « si l’Iran venait à produire des armes nucléaires, cela constituerait à mon avis une menace très sérieuse pour la stabilité et la paix mondiales. Je pense qu’il n’y a aucun doute là-dessus ». Il a ensuite poursuivi en expliquant qu’il y avait trois questions qui me préoccupent. « Il y a leur capacité d’armes nucléaires. » Il a parlé avec une certaine désinvolture de leur développement nucléaire. « Leur capacité d’armes nucléaires et leur refus de coopérer avec l’autorité internationale de l’énergie atomique, leur soutien au terrorisme dans le monde et il y a enfin leur ingérence en Irak. »
« Pour chacun de ces problèmes, nous avons de réelles raisons de nous inquiéter », puis il a ajouté : « Il serait bon en fin de compte que le changement en Iran vienne de l’intérieur du pays». Cela n’approuve pas ce que le ministre des Affaires Étrangères a dit : que non seulement un changement de régime ne faisait pas partie de la politique du gouvernement mais qu’en plus, ce serait « peu judicieux ».
Cette situation annonce un changement certain et le CNRI et ses partisans travaillent pour assurer ce changement. Je voudrais simplement dire ceci à mon collègue Lord Treason qui est notre représentant de la Chambre des Lords au ministère des Affaires étrangères et à Jack Straw : nous devons nous poser une question très simple sur l’OMPI. Pourquoi sont-ils dans les déserts d’Irak et non dans les cafés de Téhéran ? Ils préfèreraient évidemment être chez eux, alors pourquoi sont-ils là-bas ? Pourquoi ont-ils tout abandonné pour tenter d’assurer un changement démocratique en Iran ? On ne fait pas ce genre de sacrifice à la légère pour se voir ensuite imposer l’étiquette de terroriste ? C’est pourquoi nous devons absolument insister pour lever cet interdit.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe